Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
StephenHurner.com

Fiscalité, non-résidents, expatriés, Commission,tax, taxes.

Ces gens du Conseil d'Etat et du Gouvernement savent-ils lire ?

1. Document du 14 juillet 2021 de l’agence du médicament (EMA) donc celle qui a octroyé les AMMc (Page 2, point 1, Myocardite ).
« Les informations sur le produit seront mises à jour pour inclure ces effets secondaires avec une catégorie de fréquence « fréquence inconnue », car il est généralement difficile d'estimer de manière fiable les fréquences d'effets secondaires à partir de cas d'effets secondaires suspectés qui ont été signalés spontanément par des professionnels de santé ou des patients » je souligne).

Mais on nous dit qu’il faut se baser sur la pharmacovigilance pour évaluer les effets secondaires et que celle-ci ne traduit rien d'inhabituel pour des "vaccins" ! Ah, bon.

2. Pour le Pfizer – Avis de l’EMA de l’impact du « vaccin » sur la transmission du virus.
« L'impact de la vaccination avec Comirnaty sur la propagation du virus SARS-CoV-2 dans la communauté n'est pas encore connu. On ne sait pas encore combien de personnes vaccinées peuvent encore être en mesure de transporter et de propager le virus » (je souligne). Idem pour les autres.

Mais il faut adopter un passe sanitaire car les non-vaccinés ne protègent pas de la transmission du virus alors que les vaccinés le font.

3.Note du 15 juillet du Comité Scientifique
« 3. Les études cliniques indiquent en fait qu’un haut niveau de protection clinique est observé 7 jours après la dernière injection de vaccin (soit seconde injection soit une seule injection quand la personne a fait un COVID) avec les vaccins Pfizer/BioNTech, Moderna ou AstraZeneca. Cette observation de protection après 7 jours (soit seconde injection soit après une seule injection lorsque la personne avait fait un COVID) est vraie pour la protection contre l’infection, contre le risque de survenue d’une forme grave et probablement (mais avec moins de certitude) contre le risque de transmission ».
Note : « Probablement mais avec moins de certitude, en français courant cela veut dire incertain.

Mais il faut adopter un passe sanitaire car les non-vaccinés ne protègent pas de la transmission du virus alors que les vaccinés le font.

En attendant la France est fracturée, la liberté des personnes non-vaccinées atteinte et réduite en ce y compris l'accès aux soins de santé, l'accès aux transports pour se rendre dans d'autres pays-européens ... etc.

Stephen G Hürner

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article