Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
StephenHurner.com

Fiscalité, non-résidents, expatriés, Commission,tax, taxes.

Covid - Tout vaccin a des effets indésirables. Certes mais on arrête ce délire ?

Récemment je vais voir un médecin. Parlant des vaccins Covid il me dit que tout vaccin à des effets indésirables. Je n'ai pas poursuivi la discussion car c'était dit de façon tellement catégorique qu'il n'y avait aucun espace pour une discussion.

Avait-il raison ? Certes oui quant à dire que tout médicament a des effets indésirables, certes non quant à l'affirmer de façon si péremptoire. En effet, la fréquence des effets indésirables, parlons du Pfizer, est inédite dans l'histoire des vaccins à telle enseigne que depuis longtemps cette vaccination-Covid devait être arrêtée.

Vous ne me croyez pas ? Fermez les yeux et imaginez la scène suivante. Vous allez vous faire vacciner pour une première injection. Vous réalisez qu'il y a une file d'un kilomètre deux cent quatre vingt six mètres, soit 1.286 personnes devant vous. Vous râlez mais décidez que, comme le dit Monsieur Véran, il faut se faire vacciner. Donc 1.286 personnes devant vous. Le top, cela va vite. De 1.286 personnes devant vous, plus que 500 au bout de trente minutes, puis 250, puis 10, puis 5, puis 4, puis 3, puis 2, puis 1. C'est votre tour. Boum vous êtes mort, hospitalisé, avec un pronostic vital, avec une invalidité/incapacité permanente où avec un problème "médicalement significatif" (joliment dit) !

Je délire ? Certes non.

Sur base des données au 16 septembre 2021 de la pharmacovigilance, en France, pour le Pfizer nous avons, depuis le 27 décembre 2020, 73.774.900 injections avec Cominnarty (BioNTech-Pfizer) qui sont "potentiellement (1 infra)", pour reprendre les termes du rapport de l'ANSM, la cause de 53.067 effets indésirables dont 27% d'effets graves, soit 14.328 effets indésirables graves (page 4, Fiche de synthèse du 23.09.21 de l'ANSM).

Si nous considérons que la Pharmacovigilance remonte 25% des effets indésirables, ce qui est une hypothèse qui serait supérieure à la réalité, nous aurions le quadruple d'effets indésirables graves dans le monde réel soit 57.312 (14.328 X 4) effets graves sur une période de neuf mois et demi. Comme nous avons 73.774.900 injections nous calculons que sur chaque série de 1.287 injections nous aurons un effet indésirable grave (73.774.900 / 57.312).

Cela veut bien dire que si vous faites une file pour vous faire vacciner et qu'il y a 1286 personnes devant vous, que vous, la 1287ème personne, aurez un effet indésirable grave (en moyenne, statistiquement).

Un effet indésirable grave cela veut dire
a.Anomalies congénitales soit 0,069% des effets indésirables
b.Décès soit 6,98% des effets indésirables graves.
c.Mise en jeu du pronostic vital soit 5% des effets indésirables graves.
d.Hospitalisation soit 31,28% des effets indésirables graves.
e.Invalidité ou incapacité soit 2,31% des effets indésirables graves
f.Médicalement significatif* soit 54,36% des effets indésirables graves.

Les pourcentages sont calculés sur la base des données détaillées qui n'existent publiquement qu'au 26.08 (page 7).

Il faut donc arrêter de nager dans les généralités en disant que ces effets indésirables c'est x % par millions ou centaines de milliers ! Non c'est un toutes les 1287 injections pour le Pfizer sur 9,5 mois, en supposant que la Pharmacovigilance remonte au moins 25% de la réalité.

*médicalement significatif : considéré comme grave par un médecin, c'est à dire ayant des conséquences cliniques importantes mais ne correspondant pas à l'un des autres critères de gravité.

Stephen G Hürner

(1) "Potentiellement" veut dire qu'en règle il n'a pas été prouvé ou pu être prouvé que l'effet indésirable grave est directement et incontestablement lié à l'injection. Ce sujet fait le bonheur des assureurs ou de toutes personnes qui doit éventuellement indemniser et couvre des tonnes de discussions scientifiques.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article